FAQ2018-06-11T16:33:06+00:00

Foire Aux Questions

Si vous hésitez entre véranda et pergola, il faut avant tout revenir sur vos besoins et envies. Si vous désirez ajouter une pièce à vivre à votre maison, de laquelle vous pourrez profitez tout au long de l’année, il vaudra mieux vous diriger vers la construction d’une véranda.

La différence entre ces deux types de réalisations réside avant tout dans leur ouverture. La pergola n’est jamais un espace complètement fermé. Elle offre de l’ombre et de la fraîcheur durant les chaudes journées d’été, et vous protège du vent et de la pluie de la mi-saison. La pergola est utilisable durant une partie de l’année uniquement.

Alors que ces deux types de construction vous offrent la possibilité de créer un espace à vivre entre intérieur et extérieur, la véranda présente plus de contraintes techniques que la pergola. En effet, faisant partie de votre maison comme une pièce à vivre à part entière, la véranda doit être parfaitement étanche. De plus, elle nécessite une excellente isolation thermique et ainsi éviter les fortes dépenses d’énergie lors de son chauffage en hiver.

La pergola, quant à elle, ne soulève pas tant de questions techniques. Étant un espace qui n’est jamais totalement fermé, vous avez un lieu dont vous pouvez agréablement profiter pendant certaines saisons au cours de l’année, à l’entretien facile. Vous pourrez rallonger les moments de plaisir et détente durant l’été en réglant les lames orientables d’une pergola bioclimatique, ou en jouant avec les toiles afin de vous protéger du vent et des intempéries. Ou encore de prolonger ces moments durant l’hiver en choisissant d’installer un système permettant de chauffer cet espace.

Oui, il faut, dans la majorité des cas*, remplir un formulaire (1 page) fourni par la commune. Le formulaire correspond à une procédure simplifiée pour les objets pouvant être dispensés d’enquêtes publique. Exceptionnellement, une demande de permis en procédure accélérée peut être demandée.

*Dans le canton de Genève, s’il s’agit d’une pergola non couverte, des travaux peuvent être entrepris sans demande d’autorisation de construire, et ce sous réserve des dispositions relatives à la protection du patrimoine.

Afin d’obtenir le formulaire et lancer ainsi la procédure, vous devez vous adresser à votre commune. Selon les communes, vous pouvez, en tant que propriétaire, adresser la demande directement. Au besoin, Alsun peut vous aider à obtenir et compléter le formulaire ad hoc.

La procédure varie selon les cantons.

À Genève par exemple, il faut tout d’abord remplir le formulaire unique pour tout type de demande d’autorisation de construire. (Attention : le formulaire est mis à jour régulièrement et seule la dernière version est valable. Rendez-vous sur le site afin d’être sûr d’avoir le document le plus récent). Il vous faut joindre les documents spécifiques répondant aux questions du formulaire. Finalement, une fois l’autorisation de construire obtenue, il faudra fournir certains documents tels que l’attestation globale de conformité.

Pour le canton de Vaud, rendez-vous sur le site de votre commune et téléchargez « Procédure simplifiée pour les objets pouvant être dispensés d’enquête publique selon l’art. 72d RLATC ».

Les documents à fournir peuvent varier selon la commune, mais il vous faut généralement remettre le plan cadastral avec l’implantation et les cotes de l’objet, le plan, la coupe et l’élévation. Là aussi, Alsun peut donner un schéma avec les cotes nécessaires.

Pour le canton de Genève : http://ge.ch/amenagement/formulaire-requete-autorisations-construire

Pour le canton de Vaud et autres cantons romands. Par exemple, commune de Chéserex : http://www.cheserex.ch/net/Net_Cheserex.asp?NoOFS=5709&Sty=&nx=_&NumStr=45&nx=g

Les délais de validation du dossier sont d’environ 10 jours dans les communes vaudoises. Ce délai peut s’étendre à 1 mois maximum dans le canton de Genève pour une demande de procédure accélérée.

Pour la majorité des cantons romands (VD, FR, NE, JU et VS), il vous faut vous référer au Règlement d’application de la loi du 4 décembre 1985 sur l’aménagement du territoire et des constructions (RLTAC).

Pour le canton de Genève, il vous faudra consulter la Loi sur les constructions et les installations diverses (LCI – L5 05) et le Règlement d’application de la loi sur les constructions et les installations diverses (RCI – L5 05.01) que vous trouverez ici .

Il n’est pas toujours nécessaire de prévoir des travaux d’aménagement par avance. Cela va dépendre des caractéristiques de la construction et de l’emplacement où elle sera installée. Suite à la visite de notre commercial sur le chantier, le projet est étudié par notre équipe de montage qui détermine les conditions techniques de la future installation.

En général, sur une terrasse disposant d´un sol avec une chape en béton, la pergola peut être fixée directement sur les dalles ou autres éléments solides.

En sol meuble et instable, il sera probablement nécessaire de réaliser des socles de béton pour chacun des piliers de la pergola et établir un niveau horizontal constant.

Pied de pergola

Pied de pergola

Socle et fixation d'une pergola

Socle et fixation d’une pergola